Visite de Cheung Chau

Posted on 19 août 2007

1



Coup de chance, les prévisions météorologiques étaient fausses: le soleil est revenu sur Hong-Kong après l’orage d’hier soir (impressionnant, le ciel zébré de part en part). Nous allons donc pouvoir faire une autre escapade.
Par contre, il va falloir être raisonnable dans nos ambitions: les enfants n’ont pas fait la sieste hier, ils se sont couchés très tard (nous avons été voir le feu d’artifice sur la baie, pour le plus grand plaisir de Maxime!) et ce matin à 7.30 ils étaient debout Agressif
 
Nous optons pour la petite île de Cheung Chau, à 35mn de Central. Avec ses 2,4km², nous serons naturellement limités…
 
Malgré la proximité de Hong-Kong, nous n’en sommes pas moins dépaysés: ici pas de voitures, pas de buildings, presque (!) pas de bruit!
La promenade sur le port ressemble à beaucoup d’autres promenades dans le monde: des restaurants de poissons, des magasins de souvenirs, de maillots de bain, des rabatteurs pour des locations d’appartements et le fidèle Mac Do’…. à ceci près qu’ici les prix sont les mêmes que n’importe où à Hong-Kong, pour la plupart dérisoires. Imaginez une seconde que les maillots de bain vendus sur les plages de l’île de Ré soient au même prix que ceux de votre Auchan préféré!!
 
 
 
L’île a beaucoup de charme malgré le délabrement indéniable de nombreuses habitations et les colmatages de fortune. La ville est un dédale de ruelles. Au dessus des magasins d’encens, de légumes ou de poissons, des vêtements étendus tentent de sécher dans l’humidité du mois d’août.
 
 
 
Un joli temple mérite le détour, le temple de Pak Tai. Il est le théatre du festival des petits pains, au mois de mai. Le sanctuaire est orné de magnifiques figurines et dragons en faïences colorées et son autel est en bois sculpté doré.
 
 
 
Devant les signes de fatigue prévisibles des enfants, nous décidons de louer un rickshaw. La prise en main du véhicule se fait non sans mal: la selle est réglée pour un adulte moyen asiatique et l’ensemble n’est pas stable du tout: Nous avons quand même fini notre course dans une barrière avant de décider de faire régler la selle!!
 
Et la troupe peut repartir:
 
 
 
Une agréable journée, même si la brise n’a pas suffi à nous rafraichir! Surpris
 
 
Publicités