Des nouvelles, en vrac..

Posted on 22 février 2008

3



Oui, je sais, pas beaucoup de billets ces temps-ci…. Pas facile de trouver le temps et encore faut il avoir des choses interessantes à vous raconter Tire la langue

Parce que ma vie de chantier au boulot ne va peut être pas vous passionner Chaud

Je vais quand meme vous raconter ce qui s’est passé à Hong-Kong ces derniers jours.

La météo
Apres plusieurs semaines de froid inhabituel (on dirait plutot fraicheur en France mais ici on descend rarement en dessous des 12 degrés alors 8-9 c’est froid!) et d’humidite excessive, la douceur est revenue et le soleil aussi…. Malheureusement la pluie tombe à nouveau aujourd’hui et elle devrait s’installer pour le week end. Triste

A la maison, il a fallu mettre en place un plan anti-moisissures. La condensation sur les vitres a créé des flaques d’eau sur le marbre des fenêtres: belle surprise que de decouvrir l’imprimante (branchée bien sûr) baignant dans l’eau, et les rideaux humides qui avaient commencé à "fleurir" de jolis champignons violets….

Les jouets et peluches des enfants ont été évacués en urgence et les mares épongées.

Le placard de notre salle de bain a aussi du être nettoyé de fond en comble: les boites de médicaments étaient imbibées d’eau et les parois couvertes de moisi….
Nos vêtements et livres semblent tenir le coup, notamment grâce aux déshumidificateurs que l’on place un peu partout pour capter l’eau.

Octobre2007_ 072  Octobre2007_ 073

 
Les enfants
Les monstres vont bien.
Des activités ponctuelles rythment leur quotidien: goûters d’anniversaire, déguisements à l’école pour le nouvel an chinois, carnaval, visite de la police de Wanchai…  
Lucie avait même une tea party dans son école aujourd’hui. Il a fallu trouver une tenue adéquate, une tenue de "lady" Pensif pas évident…
J’ai fait les fonds de placards et tiroirs pour inventer un "look": 

lady

 
Bon, ok, elle a oublié de sourire sur cette photo Triste Il faut bien reconnaitre que ce n’est pas terrible terrible mais j’aurais bien aimé savoir comment étaient habillés les copains…
Le 29 février, il y aura un apres midi consacré aux pays d’origine des enfants de l’école de Lucie.
Pour cette occasion il a fallu préparer une poupée carton avec des habits traditionnels francais! Dur dur….
J’ai opté pour une alsacienne. Comme je n’ai pas peur du ridicule, je vous fais profiter de ma création (le père, qui se moque bien sûr, ne pourrait pas en faire autant, lui… Agressif).

Fevrier2008_ 194

 
Ce jour-là, les parents sont invités à participer à un après midi d’échange, si possible en costume (euh… ça ne va pas être possible!) et avec des plats traditionnels. Je pense en profiter pour préparer des palmiers / oreilles d’alsacienne. Embarrassé
Maxime fait des progrès fulgurant en anglais; il nous épate au jeu du "comment on dit en anglais?" car il a très souvent la réponse. De plus, il n’hésite plus à se lancer dans des phrases complètes pour s’adresser à Sally par exemple.
 
Lucie, n’en parlons pas…. D’ailleurs, ce n’est plus Lucie mais Lucy (Loucy)… On lui rappelle régulièrement comment se prononce son prénom Pensif 
Et moi… je suis devenue "Mummy"…
 
Les visites
Le 29 c’est aussi le jour où nous accueillons nos futurs visiteurs, mes beaux parents, pour 10 jours.
Et après une trève de quelques jours seulement, nous enchainerons avec des amis – le parrain de Maxime et sa femme – et leur petite fille.
Nous serons malheureusement beaucoup moins disponibles pour eux que nous ne l’avons été pour les précédents, travail oblige…
 
Voyage
Le lendemain du départ de ces amis, nous partirons à notre tour, 7 jours au Vietnam en famille.
Nous avons limité les visites prévues à Hanoï, baie d’Halong, et nord du pays.
 
Boulots
En ce qui me concerne, je me suis donc récemment installée dans un container au milieu d’un chantier (ça fait rêver, je sais!), sur le site des épreuves de dressage des JO (finalement, vous voyez, c’est pas mal…).
Intéressant de suivre au jour le jour l’avancée de l’installation des structures, tres opérationnel, exactement ce que j’aime, du concret.
Xavier survit, malgré les événements récents (…) et la charge de travail…
 
On ne voit plus beaucoup les enfants, ni l’un ni l’autre, à présent. Du coup, ils ont trouvé la parade et se réveillent tous les deux spontanément avant notre départ au travail. Lucie ne fait donc plus de sieste et pourtant émerge vers 7.30 Surpris
Inutile de dire que l’un comme l’autre garde son tonus habituel et… sans limite… Fâché

Publicités