Peng Chau, l’oubliée

Posted on 17 novembre 2008

2



En ouvrant la carte des sentiers de randonnées samedi soir pour définir la balade du dimanche, je suis tombée un peu par hasard sur Peng Chau, une petite île au large de Discovery Bay; autrement dit, en face de chez nous, juste avant Lantau.

Je me renseigne donc sur le net et regarde ce qu’il y a à son sujet sur le Lonely Planet. Les informations trouvées ne sont pas spécialement engageantes sur le plan touristique. Peng Chau est une sorte de petite Cheung Chau (déjà pas grande!) assez peuplée (près de 7000 personnes sur un peu moins de 1km²). Cependant, l’endroit parait assez intéressant car authentique.

La décision est donc prise: ce sera notre destination dominicale. Si vraiment il n’y a pas grand chose à y faire nous complèterons avec Discovery Bay (encore moins touristique pour le coup mais juste par curiosité!).

Finalement, nous avons passé une excellente journée, et nous n’avons pas eu besoin de compléter avec DB Sourire

L’île est effectivement très authentique, peu de restaurants ou boutiques touristiques. Il y a juste une sorte de marché/bazar dans les ruelles du village, un peu comme à Cheung Chau.

Il y a deux temples à voir sur l’île. L’un fait face à la plage et n’a rien d’exceptionnel (blasés!), l’autre reste à visiter puisque nous sommes arrivés 10mn après sa fermeture Triste. (il renfermerait un os de baleine de 2.5m de long Surpris)

Mais les plus ‘gros’ temples ne sont pas forcément les plus intéressants. Il y a toujours sur notre chemin de minuscules temples plein de charme:

 

En de nombreux endroits de l’île, le soleil, particulièrement chaud hier (plus de 30 degrés), est mis à contribution pour faire sécher… le poisson! 

 

 

Ceux-ci viennent tout juste d’être salés avant de sécher:

 

 
Nous avons fait le tour complet de l’île.
Le nord est tout proche de Disneyland:

 

Le long du chemin, les petites anses et la végétation sont très sauvages:

 

 

 

 

 

La balade offre aussi de jolies vues sur l’île de Hong Kong (pour les yeux exercés, on voit même notre ‘chez nous’!)

 

 

En chemin, nous sommes tombés sur le cadavre d’une bestiole un peu bizarre, un énorme mille pattes, beurk Malade

Novembre2008_ 119

Un peu d’ombre, les enfants en profitent pour faire une pause Clin d'oeil

 

Les ferries arrivant côté Discovery Bay, le côté faisant face à HK est un peu plus rural:

 

 

On y trouve également une plage:

 

 

Mais ce premier plan est à l’image de la qualité de l’eau… re-Malade, quel dommage…

 

Sur une autre plage, ce sont des frigos rejetés par la mer qui jonchaient le sable…

Dans le village, une jolie maison un peu ancienne….

 

…à proximité d’autres habitations remises au goût du jour et de… la France!

 

 

Un curieux mélange des genres Pensif

Dès que l’on s’éloigne du coeur du village (disons, 10 mètres!), on retrouve des habitations typiques du Hong Kong d’aujourd’hui:

 

 

Face à la mer, on dirait une mini-croisette Clin d'oeil:

 

Dans une maison, je découvre un atelier de peinture sur porcelaine:

Novembre2008_ 157

Nous finissons la journée par l’ascension de Finger Hill – point culminant à 95m, pour découvrir un coucher de soleil magnifique sur Lantau…

 

… et Hong Kong:

 

Les enfants posent, c’est devenu une habitude!, sur la borne trigonométrique symbolisant le sommet:

 

Lors de la descente, les couleurs changent encore, quel spectacle!

 

 

Nous avons été tellement charmés que nous avons décidé d’investir dans une résidence secondaire… et nous avons déjà trouvé:

 

 
Comment résister?! Rire
 
PS: il existe un site internet très intéressant sur l’ile. Il est utile de le lire avant d’y aller car sur place les explications et indications font vraiment défaut.

Publicités