Uluru: tout simplement grandiose !

Posted on 22 décembre 2008

0



 Australie2008_ 630_Alice Springs

 

Dès notre arrivée à Alice Springs, le dépaysement est immédiat: terre rouge, nature aride, température torride…! Tout y est smile_regular

 

 

Australie2008_ 644_Red CenterPour compléter le tableau, nous allons chercher notre super camping car!! smile_omg

L’engin n’étant pas prêt, la fille de l’agence nous propose d’aller faire nos courses avec une voiture ‘normale’… La voiture ‘normale’ n’est rien de moins qu’un gros 4×4 smile_confused Ben oui, c’est ça la normale ici!!

 

Nous prenons enfin la route… et quelle route!….  

Australie2008_ 633_Red Center

C’est comme ça pendant 500km!!

En gros, pour visiter le Centre Rouge, l’aéroport idéal est à Alice Springs mais ensuite il faut compléter…un peu… C’est comme si vous atterrissiez à Paris pour aller visiter Bordeaux et ensuite Lyon… sans compter que pour aller de Bordeaux à Lyon vous êtes obligés de passer par Tours. Je caricature à peine smile_sarcastic… Mais si on avait pris un 4×4 et non un camping car, on aurait pû passer par Brive smile_regular

Bref, c’est parti pour beaucoup de kilomètres et un décor assez monotone: très peu de voitures, le désert de part et d’autre, et des kangourous morts sur les bas côtés en quantité impressionnante… smile_omg

La carte annonce 2-3 villages…. on va comprendre rapidement qu’il ne s’agit que de stations services!

A la première, nous faisons une courte pause pour nous dégourdir les jambes.

Lucie dort:..

Australie2008_ 638_Red Center

Avec Maxime, nous admirons une belle brochette de cacatoés bien bruyants:

Australie2008_ 634_Red Center

Quelques dizaines de kilomètres plus loin, comme beaucoup de touristes nous tombons dans le panneau: découvrant tout au fond un relief, nous pensons qu’il s’agit d’Uluru mais c’est en fait le Mt Conner (en fait il a une forme différente, ce qui m’a mis la puce à l’oreille smile_nerd).  
 Australie2008_ 639_Red Center
 

Australie2008_ 643_Red Center

Le soleil est déjà bas lorsque nous arrivons à destination. Le contraste des couleurs s’accentue, c’est beau smile_regular 

Nous n’aurons pas le temps de nous rapprocher du site pour le coucher du soleiL. Nous l’observons finalement depuis un petit promontoire à l’entrée du camping. Quel spectacle!! Quelles couleurs!! smile_omg  
 
 
Admirez ces changements de tons à quelques minutes d’intervalle seulement:  
 

Australie2008_ 647_Red Center

Australie2008_ 650_Red Center

Les plus avisés d’entre vous ont sans doute remarqué qu’il ne s’agit pas d’Uluru mais de Kata Tjuta. Alors quelques explications s’imposent smile_nerd.

Le village de destination (là où nous dormons) s’appelle Yulara. Ce village est artificiel mais c’est vraiment très bien fait. Ce resort, construit dans les années 80, rassemble tout ce dont les touristes peuvent avoir besoin: hotels, restaurants, campings, boutiques, station service… L’architecture est particulièrement bien étudiée et l’ensemble se fond vraiment dans le décor.

Yulara est le point de départ de 2 excursions majeures:

– Uluru, plus connu sous le nom de Ayers Rock mais Uluru est le nom aborigène

– Kata Tjuta, plus connus sous le nom de Mts Olga

Vous pouvez les reconnaître sur la photo aérienne ci dessous: en bas à droite Uluru et au milieu à gauche Kata Tjuta. Yulara se situe en haut à droite (mais on ne le voit pas smile_regular)

Image de carte

Donc revenons à nos moutons: le coucher du soleil s’effectue derrière Kata Tjuta et c’est vraiment magique…

La nuit tombe ensuite rapidement. Le temps de nous installer (c’est à dire de découvrir le camping car!) et nous partons dîner dans l’un des restaurants du resort, un restaurant-barbecue.

Australie2008_ 653_Red Center Australie2008_ 657_Red Center

Au menu: brochettes de kangourou et de crocodile, saucisses de boeuf et d’émeu!! smile_omg

Australie2008_ 655_Red Center

Au bilan: le kangourou c’est toujours très bon, l’émeu bof mais je pense qu’en filet ce doit être meilleur qu’en saucisse, et le crocodile ressemble à du poulet mais un peu plus dur.

Un chanteur met l’ambiance, Lucie apprécie smile_regular

Notre première nuit dans notre humble demeure se passe parfaitement mais nous sommes réveillés de bonne heure par la clarté.

En route pour la découverte d’Uluru, à 20km du camping, accompagnés d’une Rangers du parc. Le rendez vous était à 8.00, c’est dire à quel point le réveil était matinal! smile_sad

Moi qui me plaignait presque il y a quelques billets de l’absence d’histoire des villes australiennes, me voilà servie. La Rangers nous embarque avec passion dans les nombreuses légendes aborigènes du site.

Australie2008_ 666_Red Center_UluruAustralie2008_ 680_Red Center_Uluru 

Le parc initialement exploité uniquement par des australiens est finalement revenu aux aborigènes, les propriétaires ancestraux, en 1985, et les australiens louent l’endroit pour un bail de 99 ans. L’ensemble est exploité conjointement, avec la volonté manifeste de préserver ce lieu sacré pour les aborigènes.

Ainsi certains endroits ne doivent pas être pris en photo sous peine d’amendes non négligeables et il demandé de ne pas gravir le rocher. Eh oui, ce n’est pas interdit… Les aborigènes souhaitent de ce fait responsabiliser les touristes. Certains le font encore malgré cette requête. Pourtant l’ascension est périlleuse, il y a régulièrement des accidents et des blessés voire décès. Lorsqu’un touriste meurt à Uluru, les aborigènes se livrent alors à de nombreux rites pour purifier le site.

Honnêtement, il y a largement de quoi faire sans avoir à gravir le rocher…smile_thinking

Aujourd’hui, même si nous n’avions pas l’intention d’aller contre la volonté de nos hôtes, la question est réglée d’office: au delà de 36 degrés, le risque de déshydratation et de malaises est jugé trop important or les prévisions du jour sont de 38! L’ascension est également interdite lorsque les vents sont trop violents.

Australie2008_ 685_Red Center_Uluru

La promenade avec la Rangers est passionnante mais nos nerfs sont mis à rude épreuve par les mouches du quartier: de vraies emm… enquiquineuses smile_omg On a beau bouger, s’éventer, rien n’y fait: elles se posent sur nos paupières, nos lèvres, nos oreilles… Les enfants craquent complètement!!

Nous entreprenons ensuite le tour du ‘caillou’ avec notre char d’assaut. Chaque facette d’Uluru offre un spectacle nouveau et magique.

Australie2008_ 687_Red Center_UluruAustralie2008_ 684_Red Center_Uluru

Nous décidons de nous arrêter là pour prendre, enfin! notre petit déjeuner smile_tongue

 Australie2008_ 690_Red Center_UluruAustralie2008_ 692_Red Center_Uluru

Quelle vue derrière notre tasse de café!! Qui dit mieux?! smile_omg

Australie2008_ 688_Red Center_Uluru

Ne vous y trompez pas, le petit caillou s’élève à 350m au dessus du sol, mesure 3,5km de long sur 2,5km de large pour une circonférence de 9km smile_omg Et les scientifiques estiment qu’un tiers seulement du monolithe est visible… smile_nerd

 Australie2008_ 696_Red Center_UluruAustralie2008_ 699_Red Center_Uluru

Les stries noires sont dues aux écoulements d’eau… lorsqu’il pleut…

Australie2008_ 693_Red Center_Uluru Australie2008_ 702_Red Center_Uluru

D’ailleurs, il reste une petite mare…

Australie2008_ 709_Red Center_Uluru

La terre est vraiment très très rouge…

Je me suis amusée à faire la carte postale type d’Uluru, celle qui montre le rocher avec les différentes couleurs qu’il prend au fil des heures de la journée:

uluru

Juste pour le plaisir des yeux, je vous en mets une en grand:

Australie2008_ 714_Red Center_Uluru

J’adore ce jeu d’ombres sur l’érosion.

On passerait bien la journée à contempler ce spectacle mais Kata Tjuta nous attend smile_wink

Publicités
Posted in: Australie