Singapour: cocktail de couleurs…

Posted on 14 avril 2009

0



Pour ce week end prolongé (vendredi Saint et lundi de Pâques sont tous deux fériés à Hong Kong), nous sommes allés jeter un coup d’oeil à Singapour. Fréquent point de passage des expats (pour des missions ou pour une autre expat), Singapour suscite toujours l’enthousiasme des familles avec jeunes enfants en particulier. Néanmoins, l’île étant assez petite et les centres d’intérêt touristiques en nombre limité, la durée de ce week end était tout à fait appropriée.

Après 3 jours entiers passés sur place, nous confirmons l’opinion générale: il doit faire bon vivre à Singapour smile_regular

Nous commençons l’exploration par le quartier de Little India, qui, comme son nom l’indique, concentre la population indienne de Singapour.

Le dépaysement est rapide et nous tombons sous le charme.

– des petits marchés:

 Singapour2009_005 Singapour2009_008

Singapour2009_096 Singapour2009_095

– des fleurs éclatantes:

Singapour2009_093  Singapour2009_091

Singapour2009_089

Singapour2009_087  Singapour2009_092

– des temples animés – en particulier celui de Sri Veeramakaliamman où se tenait une célébration.

Singapour2009_019

 

 

Beaucoup de monde et des rituels dont les codes nous échappent…Nous tentons de décrypter… smile_nerd

 

 

 

Singapour2009_033

Singapour2009_038

 

Les visiteurs signalent leur arrivée et leur départ grâce à ces clochettes situées sur les portes d’entrée.

 

 

Singapour2009_036

 

Ensuite, des petits papiers sont donnés aux célébrants, en l’échange desquels ils procèdent apparemment à des prières dédiées.

 

 

 

Hormis cette célébration, le temple à lui seul présente un intérêt réel grâce à ses décorations:

 Singapour2009_021Singapour2009_030Singapour2009_022

Singapour2009_027 Singapour2009_029

– des maisonnettes colorées:

Singapour2009_014 Singapour2009_082 

– des vieilles maisons-boutiques rénovées avec élégance:

Singapour2009_063 Singapour2009_062

Singapour2009_061 Singapour2009_060

Singapour2009_094

 

– des statues surprenantes découvertes au détour d’une rue:

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Un déluge impressionnant et surtout incessant est sur le point de nous faire renoncer à explorer le quartier Arabe:

 Singapour2009_109 Singapour2009_117

Singapour2009_120 Singapour2009_121

Les éclairs fusent de tous les côtés…!

Tant pis, nous continuons cloud_rain

Singapour2009_110

 

Le cimetière musulman de Kampong Glam ne sera "exploré" qu’à distance, faute de barque!

 

 

 

 

Singapour2009_114

 

Les jeunes filles de l’école Islamique Alsagoff ne perdent pas de temps à la sortie des cours:

 

 

 

 

A la mosquée Abdul Gaffoor, les fidèles n’ont pas trainé non plus après la prière:

Singapour2009_108 

Notre obstination paye puisque finalement la pluie s’arrête (après presque 2 heures quand même!).

Les Schtroumpfs peuvent retirer leur costume:

Singapour2009_126

Comme vous pouvez le constater, malgré la pluie, nous n’avons pas froid: il fait un bon 30 degrés!

Nos pas nous conduisent vers la mosquée Sultan…

Singapour2009_133 Singapour2009_142

…d’où part la jolie rue piétonne de Bussorah:

Singapour2009_141  Singapour2009_135

Les maisons sont toujours très colorées, témoignages préservés d’un passé colonial dont les traces ont quasiment disparu à Hong Kong.

Singapour2009_129 Singapour2009_131

Singapour2009_143 Singapour2009_144

Sur Arab Street perdure une tradition de négoce de tissus et tapis:    

 Singapour2009_152 Singapour2009_146

 Singapour2009_147 Singapour2009_149

Pour terminer ce premier récit…

… un concours de grimaces:

Singapour2009_101 Singapour2009_104

… un contraste technologique mais un goût similaire pour le tuning:

Singapour2009_071 Singapour2009_163

… la preuve que nos monstres ne font pas toujours les pires bêtises possible (mais il a fallu lutter quand même! smile_wink)  

Singapour2009_158 

… de jolis boutons de fleurs de lotus smile_regular

Singapour2009_167 Singapour2009_168

Ce qu’on retient de ce premier aperçu c’est l’étonnant mélange qui constitue la population de Singapour: on trouve des indiens priant dans les temples chinois et des chinois méditant dans les temples indiens…. smile_omg

Cependant, cette apparente harmonie cache une situation plus difficile à gérer au quotidien. Afin de faire face à une ghettoisation des quartiers, le gouvernement a institué des quotas raciaux afin de promouvoir une certaine forme d’égalité. Ainsi, les immeubles sont habités par une mixité pré-établie qui a ses travers: un Indien doit vendre à un Indien, un Malaisien à un Malaisien…etc pour maintenir les quotas. Les prix sont par conséquent tirés vers le bas…

Par ailleurs une enquête a révélé en 2004 que si 7.4% des résidents d’un quartier avaient adressé la parole à des voisins d’une autre origine ethnique, 44,3% ne l’avaient quasiment jamais fait…smile_omg

A Singapour la population se répartit entre 76,7% de Chinois, 14% de Malaisiens, 7,9% d’Indiens et 1,4% d’autres origines. Une cohabitation pas toujours évidente dans les détails mais déjà un pari gagné quant à la préservation des patrimoines respectifs.

La suite dans un prochain épisode…

Publicités
Tagué:
Posted in: Singapour