Virée à Canton

Posted on 21 février 2010

0



Quand on ne peut plus prendre l’avion, il reste… le train…

Les destinations ne sont pas nombreuses depuis Hong-Kong, à moins d’y passer la nuit! Nous avons donc mis le cap sur Canton (Guangzhou), à deux heures de Hong-Kong, le week-end dernier.

J’avais déjà visité Canton il y a 6 ans – autant dire une éternité à l’échelle des transformations que vit la Chine en ce moment…

D’ailleurs Canton est aujourd’hui la cinquième ville de Chine à dépasser les 10 millions d’habitants smile_omg. Difficile donc de considérer Canton comme une ‘simple’ grosse ville de province. C’est une vraie tentacule et un centre économique non négligeable (bien qu’un peu à l’ombre de Hong Kong pendant la période coloniale).

En chinois, Canton se dit Guangzhou. Canton serait dû à une erreur de transcription: la ville aurait été confondue avec la province dont elle est la capitale, le Guangdong.

Ayant choisi de dormir sur l’île de Shamian, le premier contact avec Canton (pour les 3 autres Frossard) n’est clairement pas très ‘chinois’.

Shamian fut en effet une concession franco-britannique entre 1858 (traité de Tianjin, 6 ans après le traité qui laissa Hong Kong aux Anglais) et 1943, à hauteur de leur contribution financière, respectivement 1/5 et 4/5 de la surface totale de 55 acres.

Les deux états ont ensuite sous loué leurs parcelles, divisées en 12 lots, à d’autres états qui y ont installé leurs consulats ou des entreprises. Les bâtiments sont donc plutôt d’inspiration européenne: 

Canton2010_016 Canton2010_005

Canton2010_002 Canton2010_003

Canton2010_011 Canton2010_012

A l’issue de la rétrocession, les bâtiments sont laissés à l’abandon pendant près d’un demi siècle, et menacent de disparaitre.

Ce n’est qu’en 1992 que le Conseil des Affaires d’Etat Chinois décide de faire de Shamian un lieu protégé. A la même occasion, il classe 53 bâtiments ‘historiques’, sous divisés en deux catégories: ceux qui ne peuvent être modifiés que ce soit à l’intérieur ou à l’extérieur, et les autres donc l’intérieur peut être réaménagé si nécessaire.

Ainsi, sur les 150 bâtiments notables que recelait l’île, il n’en reste aujourd’hui que 65 dont une quarantaine vraiment bien conservés.

Certains édifices sont encore en travaux aujourd’hui. Et si on regarde de plus près les plans, on peut avoir quelques surprises:

Canton2010_013 Canton2010_015

Canton2010_014

Le ‘classé monument historique’ chinois a toutefois ses limites. Voyez plutôt à quoi ressemblent les berges de l’île:

Canton2010_022 Canton2010_023

 

Oui, c’est vrai, seule l’île est classée, on peut très bien construire des trucs hideux au dessus ou sur les côtés smile_sad

Notre tour de l’île achevé, nous mettons le cap sur le marché de Qingping, de l’autre côté de la voie express smile_thinking. Ce marché est mon souvenir le plus précis de Canton, un étalage de bestioles guère appétissant mais très dépaysant à l’époque.

Pas sûr que nous puissions profiter du spectacle attendu, aujourd’hui, veille de nouvel an

Canton2010_026

Il semble que bien des commerçants soient déjà partis dans leurs familles.

  Canton2010_028 Canton2010_029

Quelques boutiques d’herboristes sont toutefois ouvertes:

Canton2010_030 Canton2010_033

 

 

 

 

Mais il est vrai que le quartier de Sheung Wan à Hong Kong nous a rendus bien familiers de ces stands d’herbes, insectes et autres bestioles séchés…

Canton2010_051 Canton2010_052

Nous ne sommes pas devenus des spécialistes pour autant! Ni dans le choix des riz et thés smile_omg

Canton2010_040

Canton2010_047

  

Même dans les ruelles désertes, la balade est agréable… Il faut profiter de ces vieux quartiers dont les jours sont probablement comptés…

Canton2010_035 Canton2010_038

 Canton2010_036  Canton2010_037  Canton2010_041

Au hasard du dédale, nous finissons par tomber sur les échoppes que nous cherchions smile_wink:

– des tortues (espèces variées, il y en a pour tous les goûts smile_regular Perso, il y a 6 ans j’avais goûté le spécimen ci dessous – moyen…)

 Canton2010_059

Canton2010_060 Canton2010_061

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

– des moutons prêt-à-cuire smile_sick:

Canton2010_065 Canton2010_062

 

– du poisson préparé (et stocké) avec amour heart_broken:

Canton2010_072 Canton2010_080

 Canton2010_073

 

 

– de la volaille:

Canton2010_079

 Canton2010_075

‘Heureusement’, il fait exceptionnellement froid ce 13 février… Les odeurs sont pourtant au rendez vous… Mais imaginez sous 25 degrés… (c’était la température quelques jours plus tôt!)

– les légumes (ouf! car il y a de quoi devenir végétarien avec ce qui précède smile_wink)

Canton2010_081

Et le meilleur pour la fin (on désespérait d’en trouver!!):

– quelques serpents:

 Canton2010_101 Canton2010_095

Les enfants ont déjà fait leur choix pour leur 4 heures smile_tongue

 Canton2010_099

– et les scorpions smile_regular

 

 

 

 

 

 

Canton2010_088

En amuse-gueule y a rien de tel!

Canton2010_086 Canton2010_087

 

Enfin ‘rassasiés’, nous quittons ce quartier pittoresque pour d’autres vieilles pierres.

En route, nous faisons l’acquisition d’un couvre-chef pour les enfants… nous sommes complètement frigorifiés! smile_speedy

Canton2010_104

Une ruelle plus loin, nous débouchons sur un monument surprenant: la cathédrale du Sacré-Cœur de Canton smile_omg

Canton2010_112 Canton2010_113

 

 

 

 

 

L’édifice de 66m de long sur 30m de large est l’œuvre de l’architecte nancéen Léon Vautrin. Un premier budget de 500 000 francs accordé par Napoléon III permit de commencer les travaux en 1863. La cathédrale de granit, inspirée de l’église Sainte Clotilde de Paris, fut achevée grâce à un complément de 75 000 francs voté à l’assemblée nationale, 25 ans plus tard.

Canton2010_115 Canton2010_117

Aujourd’hui, les offices y sont toujours nombreux et destinés au plus grand nombre puisque les messes sont dites en anglais, mandarin, cantonais et coréen.

Nous reprenons notre promenade…

Canton2010_121 Canton2010_120

… direction à présent le temple des 6 banyans.

 Canton2010_125 Canton2010_126

Ce temple est l’un des plus vieux sites bouddhistes de Canton. Fondé en 537, il fut détruit par un incendie avant d’être reconstruit en 989.

Il est visible de loin grâce à sa pagode de 57mètres et 16 étages surmontée d’une colonne de bronze de 5 tonnes. Penchant légèrement, elle a fait l’objet de travaux il y a quelques années pour éviter qu’elle ne s’écroule.

Canton2010_127

Les 6 banyans qui lui ont donné son nom n’existent plus aujourd’hui. On peut en voir 2 dans la cour, mais ils ont été plantés plus récemment.

Canton2010_128 Canton2010_134

 

 

 

Nous terminons avec le parc Yuexiu où nous retrouvons Spiderman smile_regular

Canton2010_148 Canton2010_143

L’occasion d’une séance photos pour Lucie smile_wink

Canton2010_145 Canton2010_147

 

 

 

Les principaux attraits de ce parc situé en plein cœur de la ville sont:

– le pavillon Zhenhai, construit entre 1368 et 1644, qui abrite aujourd’hui le musée de Canton (quelques jolies horloges)

 Canton2010_154

– et la sculpture des 5 chèvres:

Canton2010_158

La légende dit que 5 immortels montant 5 chèvres offrirent aux paysans de la région des pousses de riz fondant ainsi la ville de Canton.

Ainsi se termine la journée… Nous renonçons à la promenade en bateau sur la rivière des Perles, la pluie rendant la visibilité quasi nulle smile_sad

Et pour le diner, nous faisons très original: restaurant allemand sur l’île de Shamian – dans un wagon restaurant smile_omg. Au menu: saucisses et choucroute! On était pourtant motivés pour manger chinois mais les restaurants étaient pour beaucoup pleins pour le nouvel an… D’un autre côté, on a peut être échappé à ce qu’on a vu par terre dans la rue le matin même smile_sick

Horaires des trains et réservation en ligne: c’est ici!

Publicités
Posted in: Chine