On ne meurt pas de faim à Jiufen…

Posted on 29 novembre 2010

2



Après notre visite de Jinguashi, nous avons enchainé sur sa voisine, Jiufen, à quelques minutes seulement.

Cette petite ville de 2000 habitants s’est elle aussi développée pendant les belles années de la mine d’or, et en particulier sous l’occupation japonaise. La ville est ainsi réputée pour ses maisons de thé mais également pour sa gastronomie de rue. L’occasion encore une fois de constater à quel point les palais européens et asiatiques sont différents!

La visite de la ville s’articule autour de deux ruelles piétonnes: Jishan Street et Shuchi Road (une route… mais quasiment que des escaliers en réalité!)

Dès l’arrivée dans Jishan Street, un panneau en hauteur plante le décor: à Jiufen, on mange! Et la spécialité locale, ce sont des sortes de mochis (gâteau à base de riz gluant écrasé) au taro (tubercule très répandu en Asie, il donne une couleur violette)

Taiwan2010_280 Taiwan2010_296

Les gâteaux sont servis dans une sorte de bouillon sucré parfumé à la cannelle et au sésame, chaud ou froid, au choix.

Nous avons gouté…

Taiwan2010_309 Taiwan2010_310

Au bilan, les bruns aiment et les blonds n’aiment pas. Pour être honnête, on ne peut pas dire que ce soit excellent ou vraiment pas bon. C’est juste une boule de riz écrasé, très légèrement sucrée. Le parfum du taro est très léger. On se demande plutôt comment cette préparation limite insipide peut avoir autant de succès…

Mais à côté des autres plats servis dans la rue, finalement on peut se dire que c’est une des meilleures options!

Certaines friandises sont difficilement identifiables, comme ces sortes de boudins flasques et grisâtres:

Taiwan2010_281 Taiwan2010_301

La saucisse au sanglier, franchement, on aurait pu tenter… mais là, il fallait être très patients car il y avait bien une trentaine de personnes qui attendaient! Pour les galettes gluantes fourrées à la viande, pas d’attente… et pas d’envie non plus!

Taiwan2010_299 Taiwan2010_294

Les sucettes, on a tenté, mais même ce truc en apparence sans surprise en réserve puisque c’est mou et gluant aussi! (mais effectivement sucré quand même!)

Taiwan2010_283

Ces gâteaux là étaient très certainement mangeables mais un peu étouffe-chrétiens…

Taiwan2010_287 Taiwan2010_288

Les bulots, j’adore ça, mais en me promenant, bof… Et la friture séchée, non merci… 

Taiwan2010_297 Taiwan2010_295 

Cette promenade est donc un bon moyen de vérifier qu’en matière de papilles, asiatiques et européens n’ont pas les mêmes plaisirs: impossible de trouver un truc à grignoter qui nous fasse vraiment envie…

Si les 3/4 des boutiques sont des échoppes de restauration, les autres proposent des souvenirs:

Taiwan2010_291 Taiwan2010_289

Taiwan2010_320 Taiwan2010_323

Mais à Jiufen, le vrai plaisir n’est pas de consommer mais de déambuler pour le plaisir des yeux: étroitesse des passages, lanternes rouges éclairées, jolies maisons de thé…

 Taiwan2010_307  Taiwan2010_313

Taiwan2010_304 Taiwan2010_325

Taiwan2010_316 Taiwan2010_317

Taiwan2010_314 Taiwan2010_315

Taiwan2010_318 Taiwan2010_321

Par moment, on a l’impression de se balader dans le décor du ‘Voyage de Chihiro’ – ce qui n’est pas surprenant puisque le village a largement inspiré Miyazaki pour ses dessins.

Taiwan2010_326 Taiwan2010_331

Un passage étonnant permet de se faufiler sous les maisons pour constater à quel point les bâtiments se chevauchent, tout en étant adossés à la montagne. Le labyrinthe débouche ensuite sur une charmante maison.

Taiwan2010_328 Taiwan2010_329   

En fin de journée, nous décidons de diner sur place avant de rentrer sur Taipei. Alexis est ravi de retrouver sa chaise haute: grâce à Ikea point de dépaysement!!

Taiwan2010_335 Taiwan2010_337

Nous voulions nous réconcilier avec les hot pots mais ce ne sera pas pour aujourd’hui 😦 Pas de souci avec la viande et les légumes, mais les fish balls en tout genre: beurk!

Taiwan2010_338 Taiwan2010_339

Publicités
Tagué:
Posted in: Taiwan