Yeliu ou les surprises de la nature

Posted on 7 décembre 2010

1



Retour à Taiwan, pour une excursion à une heure de Taipei environ: Yeliu et son Limestone Cape (Cap calcaire). Sous le soleil!

Yeliu est un petit port de pêche. La plupart des bateaux sont des lamparos: ils sont équipés de lampes qui permettent d’attirer les poissons autour du bateau. Dans certains cas, les lampes sont immergées pour faire remonter les bancs (de calamars notamment).

Taiwan2010_341

 Taiwan2010_342 Taiwan2010_343

Mais ce qui nous a conduit ici, ce ne sont pas les technique de pêches! Nous sommes venus admirer une zone exceptionnelle, une péninsule où la nature a réalisé un véritable travail d’artiste:

Taiwan2010_353 Taiwan2010_354 

Taiwan2010_356 Taiwan2010_355

Sous nos pas, des fossiles magnifiques, parmi les plus jolis jamais vus en ce qui me concerne… Et autour de nous, des champignons, des éponges, des vasques… un paysage quasi lunaire façonné par les vents violents et les déchainements de la mer…

Taiwan2010_360 Taiwan2010_367

Admirez ces petite cheminées surmontées d’une boule de roche:

Taiwan2010_373 Taiwan2010_382

De ce point de vue, on domine l’ensemble du parc.

 Taiwan2010_385 

Les sculptures sont souvent bicolores: jaunes à la base et marron au sommet.

Taiwan2010_395 Taiwan2010_397

Certains champignons ont perdu leur tête, tombée à leur pied.

A proximité immédiate de la mer, les formes sont encore différentes (probables explications: matières différentes, peu d’action du vent, surfaces plus souvent immergées…).

Taiwan2010_407 Taiwan2010_401

En tout cas, c’est un formidable terrain de jeu pour les enfants qui grimpent un peu partout.

 Taiwan2010_403 Taiwan2010_436

Taiwan2010_423 Taiwan2010_404  

Très étonnamment, peu de zones sont protégées. Une ligne rouge peinte sur le sol ne doit pas être franchie, mais il s‘agit plutôt de ne pas tomber dans la mer. Pour le reste, on peut toucher à tout! Quelques surveillants, sifflet à la bouche, font régner l’ordre si nécessaire…

Comme souvent en Chine, il y a des noms pour la moindre formation originale. Mais pour une fois, ils nous semblent tout à fait appropriés. Que pensez-vous de cette tête de cheval et de ce profil de reine?

Taiwan2010_427 Taiwan2010_431

Taiwan2010_433 Taiwan2010_437 

Cette ‘tête de reine’ est d’ailleurs le clou de la visite. Des cars entiers font la queue pour se faire photographier à côté. Heureusement que j’ai mon téléobjectif, sans lui je n’aurais pas de photo de la fameuse demoiselle!

Beaucoup de visiteurs s’arrêtent ici. Tant pis pour eux et tant mieux pour nous: nous allons pouvoir découvrir d’autres jolies formes sans ce troupeau bruyant, indiscipliné et irrespectueux (j’ai failli en venir aux mains quand une chinoise a attrapé Lucie sans ménagement pour se faire prendre en photo avec elle).

Une bande de roche noire à l’érosion différente de son support apparait comme une trainée de poudre depuis le haut de la colline:

Taiwan2010_468 Taiwan2010_462

Taiwan2010_464 Taiwan2010_478

Un peu plus loin, le sol nous rappelle Petra:

Taiwan2010_465 Taiwan2010_466

Difficile de faire demi-tour pour repartir 🙂

Taiwan2010_452 Taiwan2010_471 

Taiwan2010_477 Taiwan2010_484 

Quelques dernières pitreries…

Taiwan2010_488 Taiwan2010_474

… et nous repartons pour Taipei. (Tous les lamparos sont d’ailleurs déjà partis en mer!)

Publicités
Tagué:
Posted in: Taiwan