Angkor Thom: suite et fin…

Posted on 16 avril 2011

1



Après notre pause déjeuner/pique nique, nous poursuivons la découverte de la cité d’Angkor Thom.

A quelques dizaines de mètres seulement du Baphuon, se situe l’enceinte du Phimeanakas – enceinte dont il ne reste aujourd’hui que quelques ruines.

Le Phimeanakas – ou Palais Céleste – était une autre représentation du Mont Méru: il a ainsi une forme pyramidale et 3 niveaux.

Cambodge2010_0901_phimeanakas Cambodge2010_0908

Il ne reste malheureusement plus grand chose de son faste d’antan: la plupart des ornements ont été détruits ou volés.

Cambodge2010_0906 Cambodge2010_0904

Cambodge2010_0910 Cambodge2010_0909 

La partie la plus périlleuse de la visite est sans conteste la descente!

Cambodge2010_0911 Cambodge2010_0914

Cambodge2010_0917 Cambodge2010_0918

Nous sortons par l’entrée principale du Phimeanakas…

Cambodge2010_0919

…et débouchons immédiatement sur la terrasse aux Eléphants, une vaste esplanade, longue de 350m, utilisée autrefois comme salle d’audience par le roi ou comme tribune géante lors des cérémonies publiques.

Cambodge2010_0920_terrasseelephants

Difficile de se rendre compte de la taille de l’endroit, à part peut être sur cet autre cliché pris côté route:

Cambodge2010_0927 

On dirait un petit muret mais il faut remarquer les gens au fond à droite! 🙂

Voici de plus près à quoi ressemble le mur latéral:

Cambodge2010_0929 Cambodge2010_0931

Cambodge2010_0932 Cambodge2010_0935

Sur les côtés, des éléphants en parade, menés par leurs cornacs, y sont sculptés de profil mais aussi de face dans les angles. C’est très original et bien conservé.

A d’autres niveaux de la terrasse, au centre, le mur est ‘soutenu’ par des lions grandeur nature et des garudas.

Cambodge2010_0937 Cambodge2010_0924

Cambodge2010_0936

Au nord se trouve la terrasse du Roi Lépreux, une plateforme de 7mètres de haut, dont le mur de soutènement est un véritable chef d’œuvre. Sur 5 niveaux ou plus, des apsaras assises, principalement, y sont représentées. Bien que datées du 12ème siècle, leur état de conservation est tout à fait remarquable:

Cambodge2010_0940 Cambodge2010_0942

La magie continue dans une sorte de couloir caché, un espace entre deux murs: le second a été construit pour remplacer le premier partiellement effondré mais les sculptures n’ont pas été abimées:

Cambodge2010_0943 Cambodge2010_0945

Cambodge2010_0947 Cambodge2010_0949

En retrait de la route, côté Phimeanakas, il reste à découvrir le Preah Palilay. Le bouddha qu’il abritait a disparu depuis longtemps mais le tableau que forment les ruines envahies par la végétation est très photogénique:

 Cambodge2010_0955 Cambodge2010_0957

Cambodge2010_0958

Les enfants transforment une liane en balançoire d’appoint 🙂 pendant qu’une petite khmère semble faire ses devoirs au milieu des ruines…

Cambodge2010_0965 Cambodge2010_0968

Nous traversons la route et terminons la découverte d’Angkor Thom par les Kleang Nord et Sud. Il s’agit de palais devant lesquels s’alignent 12 tours.

 Cambodge2010_0971_prasat suor prat Cambodge2010_0976

Cambodge2010_0977 Cambodge2010_0978

Deux histoires circulent quant à l’usage de ces tours. La première raconte que des funambules se produisaient sur des cordes tendues entre les tours pour distraire le roi. Une autre, plus sinistre, présente ces tours comme des prisons: en cas de mésentente entre deux personnes, les 2 étaient enfermées chacune dans une tour. Si l’une succombait à une maladie, elle était déclarée coupable!

C’est ici que se termine cette riche journée de visites.

Une drôle de rencontre avant de rentrer:

Cambodge2010_0981

… mais j’avais fait mieux à Hong Kong!

Publicités
Tagué:
Posted in: Cambodge