Ne pas se fier aux apparences…

Posted on 8 septembre 2011

4



Vous voyez ces jolies petites (pour les ‘moins’ petites, la taille de la main – doigts compris…) bestioles:

Aout2011_286Aout2011_290Aout2011_285

… crochets impressionnants, et pourtant ces araignées sont à peu près inoffensives. Comprenez qu’elles ne s’attaquent pas à nous, qu’au pire leur piqure n’est pas dangereuse et finalement elles se nourrissent de ce qui se prend sur leur toile (enfin, justement pas si c’est nous!) comme toutes les autres araignées…

La mante religieuse est une toute autre perverse, comme vous le savez sans doute. Il ne faut pas se fier à ses beaux yeux verts ou à ses avants bras douillets… Le mâle se fait généralement dévorer pendant ou après l’accouplement. Wikipédia précise que même la tête coupée, le mâle continue à copuler: tous les mêmes!!! 🙂

Aout2011_304

Au rayon des saletés (je dirais bien autre chose mais il faut rester poli sur ce blog 🙂 ), j’ai trouvé une championne: la guêpe bleue. Des ailes bleues scintillantes, des antennes et des pattes orange vif: la nature ne s’est pas moquée d’elle. Pourtant, il vaut mieux ne pas la croiser quand on a 8 pattes – même les mygales ne lui font pas peur!

Septembre2011_115 Septembre2011_108

La guêpe pique l’araignée et la paralyse. Elle l’entraine ensuite dans un endroit tranquille, puis pond ses yeux à l’intérieur du corps de l’araignée toujours paralysée mais vivante. A l’éclosion de la larve, c’est le bouquet final: l’araignée se fait dévorer par la jeune guêpe. Le sadisme n’attend pas le nombre des années!!

Septembre2011_109

Au final, si l’araignée nous débarrasse des moustiques et la guêpe bleue des araignées, on devrait pouvoir s’entendre… 😉

Publicités