Même pas peur!…

Posted on 23 novembre 2011

2



Hier, alors que je surfais sur un site internet consacré à l’immobilier à Hong Kong, j’ai eu ma plus grosse surprise depuis bien longtemps.

Je consulte le menu qui propose toutes sortes de dossiers basiques tels que ‘guide d’achat’, ‘évolution des taux’… bref, du très classique donc. Mais j’ai bien failli tomber de ma chaise en lisant au milieu de ces lignes tout à fait sérieuses ‘haunted houses’… D’autant qu’en cliquant dessus je suis tombée sur une page très très sérieuse elle aussi, pas du tout un sujet léger sur ce thème!

haunted

Complètement hallucinant! Il s’agit d’un reporting détaillé des lieux où ont eu lieu des suicides, des accidents, des meurtres… depuis 1977!! Vous noterez au passage la jolie tête de mort dans le menu de gauche!

Ma curiosité est piquée au vif, je navigue à travers les pages… On y découvre toute la détresse de la condition humaine: maladie, chômage, déceptions amoureuses, pression au bureau ou à l’école… Les suicides sont les causes les plus nombreuses – et la défenestration une méthode plutôt efficace sur Hong Kong!

Il y a aussi les décès accidentels: incendies, intoxications au carbone (certaines entrent dans la catégorie des suicides), chutes pendant qu’on étend la lessive par la fenêtre, pendant qu’on lave les vitres ou sur un échafaudage,…

Encore plus glauques: les homicides…

– un mari égorge sa femme avant de sauter par la fenêtre,

– une femme battue et assassinée par sa helper,

– un homme est incinéré avant d’être découpé en 5 morceaux…

D’autres trucs sont vraiment étranges:

– un homme refuse d’offrir un déjeuner à son frère et se jette par la fenêtre,

– une femme se noie en se lavant les cheveux…

On peut pousser très loin la curiosité puisqu’il est possible de faire une recherche par quartier: c’est bon, on est safe, rien de répertorié au Beverly Hill!!

Vous devinez bien que ce recensement n’est absolument pas destiné aux chasseurs de fantômes. Les enjeux sont purement économiques. La connaissance de ce genre de faits permet de faire baisser les prix de vente des appartements de 15 à 20% (parfois plus selon la gravité des faits, les biens ont d’ailleurs un ‘rating’ sous forme de têtes de mort – de 1 à 4, si l’histoire est vraiment sordide, la cote de l’immeuble peut mettre des années avant de remonter). Les spéculateurs sont généralement des étrangers mais aussi des chinois déjà confrontés au monde de la mort tels que des docteurs ou infirmiers (donc des ‘non superstitieux’). Au final, lorsque l’investissement est locatif, le rendement est doublé mais encore faut il taire le drame ou trouver un autre ‘non superstitieux’!

Ce listing répond ainsi à une demande croissante d’agents immobiliers qui font la chasse à ces drôles de pépites…

hauntedhk

Publicités
Tagué: