Histoire de fous! (8)

Posted on 20 octobre 2012

7



Et voilà la fin de cette belle aventure avec Maxime, mais quelle fin!

Le début de la fin, c’était hier soir:

Octobre2012_280Octobre2012_284Octobre2012_288

Nous étions frais et motivés!

Admirez au passage les supers vêtements offerts par Orca Hong Kong – merci Olivier!

Vers 21.00 nous arrivons au ferry pier de Central où un ferry supplémentaire a été affrété pour permettre l’acheminement des participants jusqu’à Mui Wo. Le navire est rempli à 95% par des MoonTrekkers, observés d’un œil curieux par les autres passagers, étrangers à l’aventure.

Le bateau étant plein, nous partons en avance et débarquons à Mui Wo après 30mn de repos mais l’excitation empêche Maxime de se détendre vraiment Clignement d'œil

A Mui Wo, rendez-vous est donné dans un playground public pour l’enregistrement et donner le départ. Nous suivons tranquillement les panneaux et la foule, nous avons 1h devant nous…

Octobre2012_290DSC_0010

Chacun s’installe et se détend dans l’attente du départ. L’ambiance est sérieuse mais quelques équipes mettent l’ambiance sur un fond musical des années 80.

Malgré l’heure déjà tardive pour Maxime, il entreprend la lecture d’un bouquin à énigmes. Il a un peu de mal à réaliser que le jour pour lequel nous nous préparons finalement depuis le mois de juin est enfin là…

Octobre2012_291Octobre2012_293

Photos souvenirs Sourire

Octobre2012_294DSC_0012

Les lampes sont prêtes Sourire

Et l’heure du départ sonne!

DSC_0016Octobre2012_297

C’est évidemment l’embouteillage au départ, avec environ 500 personnes qui s’élancent simultanément. Ceux qui sont là pour l’exploit et la vitesse sont devant et distancent rapidement le groupe.

Heureusement, il y a 10-15mn de ville avant d’arriver sur le sentier, cela permet d’éparpiller un peu la foule et de faciliter la ‘circulation’.

Octobre2012_299Octobre2012_300

On reste malgré tout groupé. Au départ, tout le monde est en forme, motivé à bloc! Nous suivons la chaine humaine à un bon rythme, sans nous octroyer de pause particulière. Même au premier check point nous continuons sur notre lancée. C’est l’ascension de la première colline, il ne faut pas refroidir!

Nous sommes régulièrement doublés mais nous doublons aussi, ce qui ne se fait sans une amertume amusée pour certains quand ils constatent que Maxime n’est qu’un enfant!

Malgré la foule, nous avons bien failli piétiner un serpent sur l’escalier. La personne devant moi a poussé un cri d’effroi avant de se décaler à la dernière minute. Le serpent a certainement été surpris lui aussi puisqu’il a illico changé de cap! En tout cas, nous avons eu le temps de l’admirer puisqu’il était à nos pieds!

Octobre2012_302

Nous marquons une très courte pause aux checks points pour immortaliser nos passages:

– à 0.45 au CP1 après 5km – reste 21km

– à 1.30 au CP2 après 9km – reste 17km

– à 3.40 au CP3 après 16km – reste 10km (et non pas 0!)

DSC_0017bDSC_0020bDSC_0021b

Au CP3, Maxime prend le temps de lire le message qui se déroule sur le panneau digital: ‘Vous avez déjà fait 16km mais le plus dur reste à faire!’ Sympa comme encouragement Sourire

Octobre2012_303Octobre2012_304

Nous arrivons au CP4 à 5.00 après 20km de course. Nous venons tout juste de retrouver Xavier qui vient nous encourager/épauler pour les 6 derniers kilomètres et l’ultime épreuve: le Lantau Peak – 340m de dénivellé à avaler en 45mn.

L’expérience confirme que le moment était bien choisi pour épauler Maxime. La fatigue commence à peser et surtout le manque de sommeil. Il commence à avancer un peu au radar mais sans se plaindre vraiment, juste en faisant remarquer qu’il est un peu fatigué. Cette portion du sentier est assez désagréable et toujours fatigante même quand on se limite à ce petit morceau. Normal donc que ce soit un peu dur Clignement d'œil

Retrouver Xavier nous donne un coup de fouet et nous ne marquons qu’un petit arrêt au CP4, le temps de nous doper un peu, avant d’enchainer sur le mur de marches…

DSC_0022b

Là aussi, exactement comme prévu suite aux entrainements, je pars devant sur un rythme un peu plus rapide au tout début, la partie facile, et très vite Maxime (et Xavier) me rattrapent, me dépassent et disparaissent dans l’obscurité encore épaisse. Xavier, encore froid, lui, a presque du mal à le suivre!

Heureusement, des micros embouteillages se créent sur l’escalier étroit et escarpé. Ils nous permettent finalement de récupérer en avançant à un rythme plus raisonnable. La majorité des participants se renferment dans l’effort, le silence est religieux…

Avec les nuages accrochés au sommet, difficile de savoir ce qui reste à faire…

Maxime arrive avec 10mn d’avance sur moi au sommet. De mon côté, je mets un dernier coup d’accélérateur dans les derniers mètres pour arriver avant le lever du soleil.

Octobre2012_308Octobre2012_313

Il est 6.00 et la clameur accueille le spectacle tant attendu, consacrant les heures d’efforts préalables.

Nous pouvons à présent éteindre les lampes Sourire

DSC_0025bOctobre2012_318

Un participant, bluffé par la performance de Maxime, demande à nous prendre en photo devant le panneau du Lantau Peak.

Octobre2012_329Octobre2012_326

La fraicheur est au rendez-vous, environ 15 degrés!

Nous ne nous attardons pas trop pour éviter d’être pris dans les embouteillages de descente Sourire

Octobre2012_331Octobre2012_332

Devant nous, ce concurrent clopine avec une attèle de fortune en morceaux de bois!

Octobre2012_333Octobre2012_336

Les photos rendent difficilement la beauté du spectacle: entre brume et rayons de soleil…

Octobre2012_340

Octobre2012_342

Octobre2012_344

Octobre2012_346

Le Sunset Peak, second plus haut sommet de Lantau (un peu moins de 900m) se dégage:

Octobre2012_350

Octobre2012_355

Octobre2012_357

Malgré un bon rythme sur les derniers kilomètres (et des plantes de pieds en feu!) – 934 mètres dévallés en 1h!, notre chrono dépasse légèrement les 8h.

Octobre2012_358

Mais nous n’avons pas à en rougir puisque c’est mieux que tous nos entrainements avec un score amélioré de 30 bonnes minutes!

Octobre2012_360

Bravo Maxime, un vrai champion! C’était très certainement le plus jeune des participants et il y avait du monde derrière lui! Il a régulièrement été encouragé sur le parcours et acclamé près de l’arrivée lorsque des concurrents déjà arrivés l’ont découvert!

A 7h30 nous rêvions d’un bon petit dej’ bien de chez nous mais il faudra se contenter de burgers/saucisses!!

Octobre2012_364

Retour en métro. Pas de places assises malheureusement: Maxime se prend d’affection pour ce poteau Clignement d'œil

Octobre2012_365Octobre2012_366

Dur dur!

Il s’est même assis par terre en sortant du taxi ensommeillé!

A la maison, Lucie et Alexis sont déjà debout mais nous, nous allons nous coucher! Alexis est tout perplexe!

4h de récupération et un bon mal de crâne plus tard, il faut émerger et finir de préparer nos valises: nous partons demain à la première heure pour une semaine de circuit aux Philippines… pas vraiment des vacances récupératrices!!

Encore bravo à Maxime, c’était une très belle aventure à deux. Il parle déjà de recommencer!

Merci à Xavier pour son soutien!

Et j’ai déjà une idée pour le prochain challenge: au mois de novembre il y a une course dans les escaliers de l’ICC, plus haute tour de HK. Il s’agit d’arriver le plus vite possible au sommet, au 100ème étage Sourire

Meuh non…. je plaisante!