De Hapao à Sagada…

Posted on 4 décembre 2012

2



L’heure des adieux a sonné chez Victor. Avant de partir les enfants libèrent poules et poussins pour les nourrir:

Philippines2012_466Philippines2012_468

Philippines2012_469

Philippines2012_471Philippines2012_473

Un dernier tour de ‘résidence’…

Philippines2012_476Philippines2012_477

Philippines2012_483

… et nous repartons en tricycles, direction Banaue pour récupérer la voiture.

En cours de route, il faut faire le plein: alors qu’à Bali on utilisait les bouteilles de Vodka, ici ce sont les bouteilles de Pepsi qui sont à l’honneur Clignement d'œil

Phil2012_132Phil2012_138

Phil2012_136Phil2012_140

A Banaue, nous laissons les tricycles et prenons quelques dernières photos des rizières:

Phil2012_141

Phil2012_144

Phil2012_145

A la sortie de la ville, ce panneau indique que le point de vue est celui utilisé sur les billets de 1000 pesos.

Philippines2012_490Philippines2012_488

Et c’est vrai Clignement d'œil

Philippines2012_485

Phil2012_268

La route s’élève au dessus de Banaue et les habitations se font rares pour finir par disparaitre complètement. Il faut dire que la température baisse…

Les collines et la végétation sont assez différentes, moins tropicales, mais dans les vallées on peut toujours apercevoir quelques rizières:

Philippines2012_491Philippines2012_494

A l’approche de Bontoc, la vie réapparait…

Phil2012_147

Philippines2012_496Philippines2012_495

Phil2012_148

… et les transports collectifs…

Philippines2012_497Philippines2012_498

En ville, les tricycles sont rois!!

Philippines2012_502Philippines2012_503

A la sortie de la ville, ces rizières sont vraiment splendides:

Philippines2012_505

Nous grimpons à nouveau dans les montagnes, la route se détériore à nouveau par endroit, et nous finissons par atteindre le village de Sagada.

Philippines2012_507Philippines2012_508

Après un déjeuner rapide (et toujours aussi peu gastronomique!) nous partons à la découverte de ce qui fait la renommée de Sagada: les cercueils suspendus!!

Evidemment, la cerise sur le gâteau, ce sont ces ossements savamment posés sur le cercueil, les enfants adorent!!

Philippines2012_509

Autre haut lieu de Sagada, cette grotte funéraire où sont entreposés d’autres cercueils:

Philippines2012_512Philippines2012_513

Philippines2012_522

Il y a du monde Clignement d'œil

Philippines2012_521Philippines2012_515

Encore un petit détail sordide: un trou dans un cercueil laisse entrevoir les restes à l’intérieur:

Philippines2012_516Philippines2012_519

Cette pratique ancienne mais encore répandue est due à la volonté de rester ‘dehors’, au vent et au soleil, et à la peur d’être enfermés, à la merci de potentiels animaux…

Quand une personne tombe malade, quand on sent que la fin est proche, les villageois préparent un cercueil, stocké en dehors du village. Après le décès, le corps est immédiatement placé sur une chaise funéraire afin que le corps se rigidifie dans une position proche de la position foetale. Il est ensuite plus facile de le mettre dans un cercueil de petite taille.

Cette pratique n’est pas propre à Sagada, on la retrouve aussi dans certains villages de Chine ou d’Indonésie.

Nous terminons la journée par une excursion dans la grotte de Sumaging.

Le guide nous conseille de ne pas descendre avec Alexis; pas de soucis, il va le garder et les deux sont ravis!

A ce moment là on ne sait pas encore à quel point son conseil était judicieux!

Philippines2012_524Philippines2012_526Philippines2012_528

Contrairement aux premières apparences, il ne va pas s’agir d’une énième grotte avec des concrétions aux ressemblances diverses et variées, plus ou moins pertinentes…

Philippines2012_527

La descente se fait dans le noir complet – la grotte n’est absolument pas aménagée pour les visites! Notre guide est muni d’une lampe à gaz et les enfants d’une lampe frontale chacun (le Moontrekker, c’était il y a quelques jours seulement!)

Le terrain est extrêmement glissant: pas de doute, Alexis n’avait pas sa place ici!

L’obscurité est telle qu’on ne sait même pas où on tomberait si cela devait arriver!!

Nous posons les mains sur les côtés pour tenter de nous retenir mais c’est sans compter sur les fientes des nombreuses chauve souris qui couinent au dessus de nos têtes Surpris

Encore plus amusant: le guide finit par nous demander d’enlever nos chaussures car la suite de la promenade est plus ‘aquatique’! On espère récupérer nos chaussures au retour…

Phil2012_153Phil2012_155

Bonne nouvelle: à partir de ce moment là la roche change et bien qu’humide elle est anti-dérapante!

Nous traversons régulièrement des petites vasques. Autour de nous, le spectacle est insolite. Il y a en effet de jolies formations mais ce qui fait le charme de la grotte c’est bien de la découvrir dans ces conditions, façon spéléologue! Nous devons même emprunter une corde pour descendre un mur…

Phil2012_161Phil2012_158

Phil2012_163Phil2012_164

Phil2012_169Phil2012_166

Cela me rappelle mes sorties spéléo dans ma ‘jeunesse’!

Phil2012_167Phil2012_174

Phil2012_175Phil2012_178

Arrivés en bas de la seconde section, le guide nous annonce, sans humour, que pour la suite il faut carrément nager!! Nous décidons de nous arrêter là…

Phil2012_180Phil2012_181

Une vraie belle expérience pour les enfants et les parents!

Retour au village, petite balade pour découvrir les ateliers de couture traditionnels, les petits commerces… et l’atmosphère montagnarde de Sagada:

Philippines2012_540Philippines2012_532

Philippines2012_533Philippines2012_534Philippines2012_535

Philippines2012_536Philippines2012_537

Pour le diner, nous optons pour le Yogurt House et son feu de cheminée: une véritable bonne adresse! Nous vous recommandons les fritures en tout genre, légères, mais aussi, bien sûr, le yaourt maison! Bien que fâchée avec les produits laitiers, j’ai adoré!

Philippines2012_539Philippines2012_538

Pour finir, les images:

Posted in: Philippines